L’intelligence émotionnelle, fondement des soft skills

Retour à Blog

L’intelligence émotionnelle, fondement des soft skills

L’univers professionnel  et les normes du travail sont en perpétuel changement. Actuellement, les salariés et collaborateurs sont jaugés et évalués selon le mode de rapport établi avec eux-mêmes et aux autres.

Le poids du savoir et savoir-faire sont relégués au deuxième niveau et ne sont plus pris comme critères décisifs pour apprécier notre valeur sur le marché et, donc, nos futures opportunités de travail.

La définition de Goleman  en 1999,  définissait l’intelligence émotionnelle comme « notre capacité à apprendre les diverses aptitudes pratiques qui sont fondées sur cinq composantes : la conscience de soi, la motivation, la maîtrise de soi, l’empathie et la maîtrise des relations humaines ». .

Cinq composantes résument les grandes lignes fondamentales de l’IE :

 1ère compétence : La conscience de soi

Une forme d’intelligence émotionnelle qui nous permet  de reconnaître et de comprendre les ressentis et personnelles, les émotions et les mécanismes internes, et  leur impact sur les autres.  La conscience de soi dépend de la capacité à surveiller son propre état émotionnel et d’identifier et nommer correctement ses émotions.

2ème compétence :  La maîtrise de soi

La maitrise de soi c’est notre capacité intrinsèque de contrôler ou de rediriger nos réactions pulsionnelles et les états émotionnels perturbateurs, et la tendance à mettre en instance tout  jugement ou réflexion avant d’agir.

 3ème compétence : La motivation

C’est une force interne qui va au-delà de rétributions externes liées aux salaires et avantages sociaux.  La motivation du point de vue de l’intelligence émotionnelle est une dimension futuriste et visionnaire  de ce qui est important dans la vie, le plaisir d’accomplir un projet, une tâche, la curiosité intellectuelle  d’apprendre de progresser.

Un état d’esprit de poursuivre des objectifs de différents niveaux  avec une énergie constante et régulière dans la ligne du temps avec acharnement et détermination.

La motivation est exprimée par une forte envie d’accomplissement, de l’optimisme et de l’engagement personnel pour une cause organisationnelle ou entrepreneuriale

4ème compétence : L’empathie

Etre empathique est notre capacité à se lettre à la place des autres pour mieux comprendre leur paradigme émotionnel. Une intelligence à traiter les gens  en fonction de leurs réactions émotionnelles.

L’empathie est manifestée par l’affinité et  la sensibilité interculturelle envers les autres et la capacité du service aux clients. l’intérêt et l’implication dans les émotions des autres, la capacité à sentir ce qu’ils ressentent.

5ème compétence : La maîtrise des relations humaines

Aptitude de la création et la gestion des relations humaines, la construction de réseaux, et la  capacité à trouver des points communs et  construire des liens sociales durables. Les critères de validation des compétences sociales comprennent l’efficacité dans la conduite du changement interpersonnel et organisationnel, le pouvoir de conviction et de négociation, une capacité communicationnelle pour créer et fédérer un leadership relationnel.

Comment (1)

  • Taoufik Bouchaara Répondre

    Je suis particuliérement intéréssé par vos formations, avez vous une certification internationale. Puis je avoir un planning de vos activités les prochains mois et le prix/ durée du module.est-ce -certifiant ? Si l’on accomplit tous les modules?
    Je suis consultant dans le digital e-learning vos formations seront un vrai plus si comme je l’espère la qualité est au rendez vous.
    Merci de me répondre
    Bien à vous

    13 novembre 2018 à 11 h 36 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour à Blog