Booster l’engagement de vos collaborateurs pour rebondir après la Covid19

Retour à Blog

Booster l’engagement de vos collaborateurs pour rebondir après la Covid19

Booster l’engagement de vos collaborateurs pour rebondir après la Covid19

Mettre en place un plan d’action qui permettra de booster l’engagement et la motivation de ses collaborateurs post covid19 est considéré actuellement comme un élément fondamental de la performance des entreprises sur tous les plans ( managérial, commercial, ressources humaines….)

La crise du Covid-19 a généré un bouleversement sur tous les échelons de l’économie mondiale. Ses conséquences économiques et sociales ont poussé actuellement les entreprises à revoir leurs façons, en analysant les états des lieux, en innovant leurs anciens systèmes, ce qui leur a permis de créer un nouveau engagement.

Face à cette nouvelle situation désastreuse et pour y remédier, la réaction sur le court terme a été le lancement d’un engagement émotionnel : Celui de venir en aide des personnes touchées par le virus, de poursuivre l’activité, de sauver des emplois…

A l’heure actuelle, , 54% des salariés se disent engagés, contre 49% avant l’épidémie.

L’étude réalisée par un cabinet spécialisé a révélé que « L’engagement des collaborateurs face à la crise sanitaire », qui a calculé le niveau d’engagement moyen des employés sur une période de six mois, avant et après mars 2020.

La même étude souligne aussi une baisse de l’engagement des salariés seniors, causée spécialement par le poids des responsabilités supplémentaires et une surcharge du nouveau mode de télétravail.

La question qui s’impose, c’est de savoir comment créer un nouveau engagement quand le doute est totale et que la situation économique se dégrade de plus en plus.

L’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est de plus en plus impacté. Par ailleurs, cet engagement sur le long terme est la clé : c’est la seule mesure qui permettra de booster la performance durable des organisations et le bien-être de tous, et donc, in fine, la reprise.

Trois axes de travail

L’engagement individuel et collectif se définit à travers différents éléments qui caractérisent la relation des collaborateurs à leur entreprise.

Mais, au-delà du contexte de crise, comment provoquer l’engagement durable de tous les collaborateurs ? Cela passe par une action coordonnée, fondée sur trois axes principaux.

  1. Des collaborateurs réengagés sur le plan individuel et collectif.

Qu’il que soient le secteur d’activité, de nombreux salariés ont vécu la période de confinement comme un moment de perturbation totale sur le plan de stress, instabilité émotionnelle, solitude, incertitude, fatigue, dégradation de l’énergie et perte de sens .

Une étude de Malakoff Humanis, publiée en juin 2020 a révélé :

  • 73% des télétravailleurs sont satisfaits
  • 80% sont pour la souplesse et la flexibilité comme mode de travail.
  • 44% la plus grande autonomie qu’il permet.
  • 27% juge que le télétravail a un impact négatif sur leur santé physique.
  • 31% sur leur santé psychologique
  • 48% ont du mal à déconnecter.

 Selon Jamal eddine BOUKAR, expert en performance commercial et comportemental, fondateur de Soft skills maroc et académie de coaching commercial.

Afin de régénérer un nouveau souffle et réengager la motivation et l’implication des collaborateurs, il faudra introduire les changements suivants  au sein de toutes les organisations :

  • Nouer avec les aspirations profondes des individus en les aidant par des séance de coaching pour trouver le sens, progrès, résultats et plaisir liés à leurs actions et leur place au sein de l’organisation.
  • Développer les autres dimensions de l’engagement, indépendamment de l’engagement émotionnel : ( l’apprentissage permanent, la résilience, la gestion de soi… )

 Réactiver les relations sociales internes et le plaisir au travail : Créer régulièrement des espaces de travail par le plaisir.  Favoriser des opportunités de rencontres planifiées ( Conventions annuelles, anniversaires, Fêtes de naissance ou de mariage…),       

  • Mettre en place un département de gestion de stress pour toutes les situations de sur -engagement qui peuvent provoquer un burn-out.
  • Etre attentif à l’équilibre personnel et professionnel des collaborateurs, ainsi qu’au bien-être au travail ( Mettre en place des salles de sport et de détente à l’intérieur des lmieux de travail)

 Du mangement au leadership de proximité.

Selon coach Jamal eddine BOUKAR, auteur de livre coaching des commerciaux sur Amazon,  nous sommes actuellement devant une nouvelle opportunité exceptionnelle qui nous permettra de repenser le leadership à la suite de ce que nous avons vécu pendant cette période de confinement . Cela nécessite de :

Repenser la relation entre la performance et l’engagement :

En félicitant et reconnaissant les collaborateurs, loin de tout système ancien de rétribution financière, mais aussi par des feed-back positifs et inconditionnels.  Par une reconnaissance des efforts fournis et de la qualité de travail pendant la période de crise sanitaire).

Faire preuve d’empathie et de bienveillance :

En célébrant ensemble les petites réussites et en pensant aux moments précieux partagées du quotidien qui favorisent l’engagement et la cohésion des équipes.

Inspirer par un leadership de proximité qui donne du sens en portant une vision du futur qui soit prometteuse de  l’engagement et du renouveau des collaborateurs.

  1. Une organisation engagée et engageante pour tous ses acteurs.

 Plusieurs recommandations peuvent être appliqués pour créer cette dynamique de l’engagement : il s’agit de

  • Donner un sens nouveau au projet collectif
  • Repenser les valeurs de l’entreprise et vérifier le niveau d’alignement, quitte à revoir le tout le système,  pour créer une nouvelle culture dans le contexte d’après-crise.
  • Développer un environnement organisationnel rassurant et apprenant, qui permette aux salariés de se développer afin de  compenser le contexte économique difficile qui peut jouer sur le niveau d’engagement.
  • Préserver la bonne santé mentale et physique :

Préserver l’intégrité physique et la santé mentale dans un équilibre la gestion de l’emploi. Attribuer du sens dans un contexte de licenciement : expliquer, communiquer, rassurer.

 

Jamal eddine BOUKAR

  • Consultant, coach en performance comportementale et commerciale
  • Fondateur de softskillsmaroc.com et académiecoachingcommercial.com
  • Auteur du livre coaching commercial at autres livres sur Amazon
  • Président de l’association marocaine d’investissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour à Blog